Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

House of Music


Découverte : Nimmo

Publié par Briac Subrin-Bigot sur 15 Janvier 2015, 22:07pm

Catégories : #Découvertes, #Concerts

Découverte : Nimmo

Après un passage sur la dernière compilation Kitsuné, le groupe londonien est bien parti pour enflammer la pop en 2015.

Le premier contact avec Nimmo eu lieu à la Boule Noire le 15 novembre dernier, dans le cadre du Festival Inrocks. Jouant entre Cloud Boats et Circa Waves, l’effet fut immédiat. Une incroyable fraîcheur se fit ressentir dès la première chanson et nos jambes semblèrent hors de contrôle à la deuxième. Composée de cinq musiciens au look branché, la formation délivra ses titres avec professionnalisme et justesse. Une indie-pop rythmée et tournée vers le présent, avec l’objectif ce soir-là de faire danser toute la salle. Comme souvent dans ce genre de soirée, le set fut court et l’on en voulait encore après que les Anglais eurent quittés la scène. Ils avaient néanmoins réussi leur coup en aiguisant notre curiosité.

Nimmo est avant tout le fait de deux amies d’enfance, Sarah Nimmo et Reva Gauntlett (d’où leur ancien nom Nimmo And The Gauntlett). Le groupe commence à sortir de la musique début 2012 avec leur EP « Young Lights ». Puis un autre single sort début 2013, « Change ». Celui-ci a d’ailleurs été mis en vidéo par le mannequin Agyness Deyn.

C’est véritablement en 2014 que le petit buzz autour de Nimmo va débuter : en février, une autre chanson, « Jaded », est mise en ligne et attire l’attention de bloggeurs et sites britanniques, notamment du Guardian. Le meilleur reste cependant à venir pour le groupe. Le label Kitsuné repère leur chanson « Others » et sort l’EP du même nom en juillet, composé du titre original ainsi que de remixes. « Others » figure sur la dernière compilation de Kitsuné sorti en novembre, « Sweet Siwteen ». Nimmo participe en outre à une soirée Kitsuné au Yoyo à Paris aux cotés des Klaxons et de Thomas Azier.

La raison de cet intérêt ? Une pop qui trouve un parfait équilibre entre sobriété et ambition. Tout en restant très intègre, leur musique ne manque pas d’ampleur et d’efficacité (« Jaded »). Elle est également finement produite et diverse dans les arrangements comme sur la chanson « Young Light ».

Toutefois, loin d’être une simple machine à faire danser, Nimmo laisse apparaître une sorte de lassitude comparable à celle de The XX, notamment dans la voix de la chanteuse. Les paroles du refrain de « Others » vont dans ce sens : « Do you do it to them when you do it to me ?/ Do you think about the others when you’re alone with me ? ». On danse avec Nimmo, tout en se posant des questions ; ce qui n’empêche pas les chansons d’être très accrocheuses.

Malgré le peu de chansons disponible à ce jour, ce jeune groupe sait retenir l’attention et conserve une grande part de mystère. On espère qu’il se dissipera cette année et que la modernité et la fraîcheur du groupe seront toujours au rendez-vous. On a bon espoir.

Nimmo à La Boule Noire pour le Festival Inrocks

Nimmo à La Boule Noire pour le Festival Inrocks

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents