Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

House of Music


Peace revient avec "Happy People"

Publié par Briac Subrin-Bigot sur 20 Février 2015, 01:22am

Catégories : #Chroniques d'albums

Peace revient avec "Happy People"

Après son très bon premier album « In Love » en 2013, Peace sort son deuxième essai « Happy People » ce mois-ci.

Une pochette jaune flashy ornée du signe de la paix. Quatre anglais, en tenue tout aussi kitsch, prennent la pose. Peace assume son ridicule, à prendre au dixième degré, jusqu’au titre qu’il a choisi pour son deuxième album.

« Happy People » est donc placé sous le signe de la joie, jusque dans sa musique. « O You », qui ouvre le disque, est tout à fait dans cet esprit. Un riff simple, presque enfantin et des chœurs enjoués suffisent à nous faire rentrer dans l’ambiance. La majorité des chansons sont des chansons pop efficaces et immédiates.

A la différence de leur premier disque, « Happy People » est plus dansant qu’énergique. Fini les guitares saturées qui laissent leur place à des rythmes rapide et entraînant comme sur la tubesque « Lost On Me ». Peace revient avec cet album aux fondamentaux d’une pop joyeuse et positive. Son but est de vous faire passer un bon moment, ce que le groupe britannique réussi avec brio. L’ennui ne s’installe jamais durant les 35 minutes d’enregistrement grâce à des chansons comme « Perfect Skin » ou « Money ».

Evidemment certains feront le reproche à Peace d’être un peu trop niais et de manquer de profondeur. En un sens ils n’auront pas totalement tort. Beaucoup des paroles de l’album ne sont pas d’une originalité folle et plongent dans les clichés : « I try to change the world that you live in and try to make it better for your children » clame le chanteur Harry Koisser sur « O You ». « Under The Moon » est quand à elle une sorte de cliché de slow, sans grande émotion.

Mais tout cela est en réalité sauvé par l’attitude du groupe. On retrouve le même air de branleur que sur « In Love » qui donne une autre dimension aux chansons (« I’m a Girl » en est l’exemple parfait). Et derrière cette allure se cache une authenticité particulière qui se ressent sur « Happy People ». Chaque chanson est délivrée avec honnêteté et sans le moindre cynisme. Parfois maladroit comme avec « Someday », les quatre anglais parviennent à créer une proximité avec l’auditeur grâce à leur apparente sincérité.

C’est cela qui donne toute leur âme aux dix chansons de cet album et qui l’empêche de tomber dans la catégorie des disques usés dès la première écoute. Les fans comme les détracteurs de Peace seront confortés dans leur opinion avec « Happy People », qui ne sera sans doute pas l’album de l’année. Mais il est lumineux et ensoleillé, et c’est ce qu’on lui demande.

Peace

Peace

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents